Lionel Aubert

Soumis par Lionel le dim 08/03/2020 - 16:39

Qui suis-je ? Tout ce est raconté dans le livre est-il vrai ou est-ce brodé ?

 

Je suis au départ un simple citoyen. Je deviens victime de dérives de la justice, appuyées par certains policiers.

Je suis alors confronté à de réelles difficultés, que je découvre au fur et à mesure. Je n'imaginais pas auparavant que ce qu'on m'applique puis être possible, à moins de tomber dans des théories complotistes. Or, tout ceci n'a pas été inventé spécialement contre moi, ça a été appliqué également à d'autres victimes, qui elles aussi, pour la plupart, ont succombé et sont tombées, en prison ou dans des asiles.

J'ai réussi à m'en sortir, bien que ce ne soit pas fini mais je sais que je réussirai, notamment grâce au recours à des capacités mentales que j'ai développées. Contrairement aux idées reçues, il n'existe pas de prédisposition chez certaines personnes. Il faut en revanche beaucoup travailler et surtout apprendre à lâcher prise avec l'environnement qui nous entoure, remettre en question nos croyances limitantes.

Je suis devenu ainsi hypnotiseur. J'ai d'ailleurs ouvert un site dès 2013 : soiree-hypnose.fr

Les histoires que je raconte correspondent strictement à ce que j'ai vécu et aux ressentis que j'avais à chaque instant. Il est certain que par moments je me trompais, et la retranscription de ces erreurs se retrouve dans l'ouvrage. Certaines erreurs, minimes, ont été corrigées dans la deuxième version de l'ouvrage, mais elles ne portent pas à conséquence.

Rien n'a été « brodé ». J'ai voulu réduire le nombre de pages, que je trouve excessif. Ça aurait été l'occasion d'enlever du superflu.

 

Aujourd'hui en fuite à l'étranger, dans un pays hors UE

 

Poursuivi par ce qu'on appelle la « justice française », j'ai dû fuir mon propre pays quelques semaines après la parution de la version papier avec prologue. Je me considère en exil. Je ne peux pas rentrer en France sans être interné, toujours sur la base de faux documents.

Mon état d'esprit avant ma fuite ? À vous de juger.